Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Centrale thermique au bois de Sisslerfeld – un projet énergétique porteur d’avenir

L’installation de chauffage à gaz qui alimentait en vapeur DSM Nutritional Products à Sisseln était obsolète et devait être remplacée. L’objectif était clair: l’installation devait être d’avant-garde et durable et les combustibles fossiles devaient faire partie du passé. De l’étroite collaboration entre les trois partenaires DSM, ewz et EQUANS a résulté l’actuelle centrale thermique au bois de Sisslerfeld, dans une volonté d’innovation et d’esprit pionnier.

Technologie moderne et taux d’émission réduits

Une combinaison de diverses technologies de pointe est mise en œuvre dans la centrale de Sisslerfeld. Les capteurs fixes en sont un exemple. Cette technologie est utilisée pour mesurer la teneur en humidité de la biomasse livrée et détermine les paramètres relatifs au combustible sur la base du «just in time». Ce système a été utilisé pour la première fois en Suisse et n’est pas encore totalement établi dans toute l’Europe.

La centrale thermique au bois est conçue pour des rendements élevés, obtenus grâce à diverses mesures. Il s’agit notamment des paramètres élevés de vapeur fraîche pour les installations à biomasse, de l’épuration par infrason dans la colonne ECO pour la réduction des propres besoins en vapeur des souffleurs de suie, ainsi que de la récupération de la chaleur provenant des gaz de combustion pour le préchauffage de l’air de combustion. Avec un rendement global de 86%, la centrale dépasse nettement l’une des conditions essentielles à l’obtention de la certification «naturemade star» attestant que l’énergie est produite de manière écologique. La centrale contribue ainsi notablement à la préservation du climat.

Qui plus est, des chaudières à charge de pointe et de secours alimentées au gaz assurent une sécurité opérationnelle maximale, tandis que des technologies de filtrage de dernière génération garantissent des émissions minimales. En conséquence, les taux d’émission de NOx et de poussières sont bien inférieurs aux limites OPair (pour une installation à biomasse). Les valeurs de poussière sont même inférieures à un vingtième de la valeur OPair en vigueur. De même, les taux d’émission des chaudières à gaz se situent à un niveau très bas par rapport aux autres chaudières à vapeur à gaz.

Fournisseur d’énergie durable

La centrale thermique au bois de Sisseln utilise du bois à la place des combustibles fossiles précédemment utilisés. Le bois nécessaire – copeaux de bois fraîchement coupés ou bois résiduel non traité – a été prélevé dans un rayon maximal de 100 km. Le passage à la combustion de la biomasse réduit massivement les émissions de CO2 et la dépendance aux combustibles fossiles importés. Le passage du pétrole et du gaz à la biomasse est donc intéressant pour tous: la population, l’environnement et l’économie.

Le bois est un combustible local respectueux de l’environnement, produit dans le cadre d’une gestion durable des forêts. La production d’énergie à partir du bois est neutre en CO2. Le CO2 libéré lors de la combustion est à nouveau éliminé de l’atmosphère dès que de nouveaux arbres poussent. Chaque mètre cube de bois qui remplace les énergies fossiles évite la libération correspondante de CO2. Concernant la centrale thermique au bois de Sisslerfeld, cette réduction représente environ 50 000 tonnes de CO2 par an. Autre avantage du bois utilisé comme fournisseur d’énergie: le rapport entre l’énergie grise et l’énergie contenue dans le combustible est quatre fois meilleur avec le bois qu’avec le gaz naturel, et même cinq fois meilleur qu’avec le pétrole. Un autre aspect positif est que les bâtiments, les routes et les cycles énergétiques existants peuvent être adaptés et réutilisés avec relativement peu d’efforts.

 

Auteur

Fabienne Geiger

Content Manager